Accès direct au contenu

Innovation Chimie Carnot NORMANDIE_UNIVERSITE


ACTUALITÉS

Une chercheuse normande décroche l’ERC Starting Grant 2017 (European Researche Council)

Tatiana Besset, chercheuse CNRS au sein du laboratoire COBRA (CNRS/INSA de Rouen Normandie/Université de Rouen Normandie), est lauréate d’une bourse H2020 ERC Jeunes chercheurs 2017. Une première en Normandie !

Cette bourse de recherche récompense les chercheurs les plus prometteurs en début de carrière (entre deux et sept ans après l’obtention de leur thèse) désirant développer une recherche innovante sur des sujets ambitieux, exploratoires et démontrer leur indépendance en Europe. D’un montant de près de 1.5 millions d’euros pour cinq ans, cette bourse financera le développement de son projet FarCatCH « Innovative Strategies for Unprecedented Remote C-H bond Functionalization by Catalysis ».

Dans le cadre de ce projet ERC, les recherches de Tatiana Besset portent sur la fonctionnalisation sélective de liaisons C-H dans des positions jusqu’alors inaccessibles via une catalyse par les métaux de transition. A l’image d’un couteau suisse, un panel d’outils sera développé permettant de changer considérablement la manière dont les molécules seront synthétisées. Ces technologies originales offriront de nouvelles voies synthétiques pour accéder à des molécules soufrés et fluorées inédites, composés d’intérêt pour les industries pharmaceutiques et agrochimiques notamment.

Après une thèse à l’Université Joseph Fourier (Grenoble) et deux stages post-doctoraux en Allemagne et aux Pays-Bas dans des groupes de renommée internationale, Tatiana Besset a intégré en 2012 le laboratoire COBRA dans l’équipe « Synthèse de Biomolécules Fluorées » dirigée par le Professeur Xavier Pannecoucke en tant que chargée de recherche CNRS. Au cours de ces dernières années, elle a initié un programme de recherche et s’est particulièrement intéressée au développement de nouvelles stratégies mettant en jeu la catalyse par des métaux de transition appliquées à la synthèse innovante de nouveaux synthons organiques fluorés.

Au total, toutes disciplines confondues, ce sont 406 projets sur 3085 qui ont été sélectionnés en 2017, parmi lesquels 53 projets hébergés par la France, qui se place en troisième position derrière le Royaume-Uni (79 projets financés) et l'Allemagne (67 projets financés). Avec 27 lauréats, le CNRS arrive en tête de cet appel, suivi par l’Institut Max Planck Gesellschaft (16 lauréats) et l’université de Cambridge (10 lauréats).

AGENDA 2018

 


 


Esplanade de la Paix / CS 14032 / 14032 Caen Cedex 5