Accès direct au contenu

Innovation Chimie Carnot NORMANDIE_UNIVERSITE


PRÉSENTATION

Innovation Chimie Carnot

I2C rassemble 8 laboratoires qui disposent de compétences et savoir-faire complémentaires en chimie et dont les activités de recherche fondamentales s’adressent à des secteurs économiques stratégiques en France et en Europe aussi variés que le médical, la cosmétique, l’agroalimentaire, l’énergie et l’environnement.

L’UMR-6014 COBRA possède une forte expertise en chimie de synthèse (chimie hétérocyclique, synthèse de biomolécules fluorées, chimie médiée par les métaux), en chimie bioorganique et en analyse (spectrométrie de masse, RMN et modélisation, chimie théorique et sciences séparatives). Le laboratoire COBRA, coordinateur du Labex SynOrg, développe une recherche fondamentale en forte interaction avec le milieu socio-économique (industrie pharmaceutique, cosmétique, agroalimentaire,…).

L’EA 4358 Glyco-MEV mène une recherche fondamentale en glycobiologie végétale, tout en entretenant des liens forts avec le secteur industriel dans les domaines de la production de protéines thérapeutiques et l’identification de nouvelles molécules végétales pour l’industrie agronomique et cosmétique. Glyco-MEV est un centre d'excellence en glycobiology végétale et l'un des principaux centres de ce type en Europe.

L’UMR-6270 PBS
fédère de nombreuses compétences autour des polymères et de leurs interactions avec le vivant. PBS a pour objectifs scientifiques de développer des stratégies de chimies macromoléculaires, couplées ou non avec des approches physiques, physico-chimiques et biologiques, pour l’élaboration de polymères innovants et l’évaluation de leurs fonctions et intégration dans différents systèmes dont des systèmes biologiques.

L’EA 3233 SMS
est reconnu pour son expertise en cristallisation de molécules organiques et pharmaceutiques (discrimination et résolution chirale, déracémisation, l’analyse polymorphique au sens large, solvates et désolvatation, la caractérisation de défauts cristallins macroscopiques et l’ultra-purification) et la chromatographie (conception de phase stationnaire et de méthodes d’analyse de mélanges complexes).

L’UMR-6507 LCMT
  possède une expertise reconnue en chimie de synthèse (hétérochimie, catalyse organométallique et organique, chimie verte, polymères et composites) en analyse (spectrométrie de masse, RMN, sciences séparatives) et en physicochimie des polymères (analyse thermique, mécanique, rhéologique et fonctionnelle).

Le CERMN  est une unité de recherche orientée vers la conception de nouveaux ligands d'intérêt biologique avec comme objectifs le développement de nouveaux principes actifs thérapeutiques et/ou diagnostiques. Les axes de recherche actuels sont en cancérologie et en neurosciences avec comme adressages scientifiques la polypharmacologie et les interactions protéine-protéine. D'autre part, Le CERMN possède aujourd'hui la chimiothèque académique la plus importante de France (plus de 17 000 composés). 

L’équipe LDM-TEP de l’UMR 6301-ISTCT est spécialisée dans le développement de radiopharmaceutiques pour l’imagerie clinique et pré-clinique par Tomographie par Emission de Positons (TEP), en conduisant des recherches à la fois fondamentales et finalisées dans un domaine pluridisciplinaire associant - la synthèse chimique de molécules bioactives et des précurseurs de marquage, - la radiochimie avec les émetteurs de positons de courte période (carbone-11, fluor-18 et gallium-68), - la production automatisée sur module de synthèse des radiotraceurs destinés à être injectés in vivo, - l’évaluation in vivo par imagerie TEP chez le petit animal des radiotraceurs développés (pharmacocinétique, métabolisme, biodistribution, specificité)

L’EA 3221 URCOM
présente un profil d’activité réparti entre synthèse organique (chimie hétérocyclique, méthodologie, catalyse, extraction) et physicochimie des polymères notamment naturels (polysaccharides, interfaces et formulation). Le laboratoire dispose d’une expertise reconnue en analyses chimiques, physicochimiques et sensorielle. Tous ces laboratoires ont été très bien évalués par l’ HCERES en 2015.

Les différents établissements de rattachement de ces 8 laboratoires (Universités de Rouen, Caen et Le Havre, l’INSA-Rouen et l’ENSICAEN) sont membres de la ComUe Normandie Université qui portera ce projet d’institut Carnot. La plupart de ces laboratoires font partie de la fédération INC3M (FR CNRS 3138 – Institut Normand Moléculaire, Macromoléculaire et Médicinal) et du réseau régional CRUNCH (Centre Universitaire Normand de Chimie) permettant depuis de nombreuses années des partenariats forts et durables entre ces différentes entités (financement de thèses, post-docs et équipement).
L’école doctorale Normande de Chimie (EDNC) est aussi un élément structurant important qui vient renforcer les liens de recherche et de formation entre ces 8 laboratoires. Les différentes plateformes C2IOrgA, PISARRO, laboratoires de radiochimie de Cycéron, PFMI Cosmetomic, CNRT UMS3318, plateforme chimiothèque et screening et drugabilité du CERMN……, mises à la disposition de cet institut Carnot offriraient un parc d’équipements de tout premier plan. La plupart de ses plateformes sont déjà associées à une démarche qualité visant à une amélioration continue de leur fonctionnement (certaines sont certifiées ISO 9001 vers 2008 et NF-X-50-900).


La complémentarité thématique de ces 8 laboratoires a permis d’identifier trois pôles de compétences en Chimie : Synthèse, Analyse et Formulation qui, rassemblés au sein d’un institut Carnot, proposeraient une offre d’expertises et savoir-faire unique au niveau national et international pour innover dans les secteurs pharmaceutique, de l’agroalimentaire, de la cosmétique, de l’énergie et de l’environnement.

L’excellence des recherches effectuées au sein de ces laboratoires et les interactions fortes développées avec le monde socio-économique a conduit à partir de 2011 à la labellisation de trois LABEXs : SYNORG, EMC3 et IRON. Ces laboratoires ont développé un réseau partenarial industriel important avec des sociétés internationales, des grands groupes Français, et de nombreuses PME/TPE qui s’est concrétisé entre autre par le montage de 4 laboratoires communs. Par ailleurs, la valorisation de la recherche menée dans ces laboratoires a permis la création de 10 start-up dans les domaines de la chimie, des biotechnologies et de la cosmétique.

 

AGENDA 2017

 

octobre


18 et 19
RDV Carnot
à Paris


18 et 19
Salon Cosmetic 360
à Paris

20
Inauguration I2C
Caen


 


Esplanade de la Paix / CS 14032 / 14032 Caen Cedex 5